Apnée du sommeil - Ronflement


Certaines personnes font des pauses respiratoires durant leur sommeil.On appelle ces pauses des " apnées du sommeil " par analogie à ce qui se passe quand on plonge la tête sous l'eau.

La gravité de ces apnées dépend de leur fréquence et de leur durée.

Il faut distinguer les apnées centrales du sommeil (ACS) des apnées obstructives du sommeil (SAOS).

Les apnées centrales :

Elles sont beaucoup plus rares et surviennent lorsque le cerveau omet d'émettre un signal aux muscles respiratoires pour initier la respiration.

Le SAOS :

  • Les apnées obstructives du sommeil surviennent lorsque les voies respiratoires supérieures se bloquent durant le sommeil.
  • Les tissus mous à l'arrière de la  gorge réduisent le passage de l'air (hypopnée) ou s'affaissent et se referment complètement (apnées).
  • Le corps réalise que la respiration est arrétée et le patient se réveille afin de prendre une nouvelle respiration (microéveil).

Les signes d'appel :

  • Ronflements, sommeil agité , transpiration nocturne.
  • Fatigue matinale, maux de tête au réveil.
  • Problémes de concentration, de comportement, somnolence diurne.

 

  • Chez l'enfant:
    • Lit défait le matin, cauchemar, somnembulisme, pipi au lit.
    • Dort tête en hyperextension,bave.
    • Cernes sous les yeux.

 

  • Chez l'adulte:
    • Fatigue matinale,somnolence dépression.
    • Prise de poid inexpliquée.
    • Baisse de la libido.

 

Les conséquences:

  • Chez l'enfant:
    • Fatigue au réveil.
    • Hyperactivité (agitation provoquée par la fatigue).
    • Déficit de croissance.
    • Echec scolaire.

 

  • Chez l'adulte:
    • Fatigue matinale; somnolence; endormissement au volant, au travail; irritabilité; dépression.
    • Prise de poids inexpliquée.
    • Problème cardiaques: hypertension, tachycardie, risque d'infarctus du myocarde.
    • Accidents vasculaires cérébraux.
    • Diabète type2. 

 

La confirmation du diagnostique de SAOS:

Elle se fait par un examen du sommeil réalisé soit chez le patient: Polygraphie ventilatoire.

Soit en milieu hospitalier: Polysomnographie.

 

Les traitements :

  • L'objectif de traitement du SAOS est de favoriser le passage de l'air au niveau des voies aériennes supérieures partiellement obstruées.
  • Il est donc néçessaire de dégager ces voies aériennes et de favoriser une respiration nasale pour éviter les ronflements et les phases d'arrêts respiratoires.
  • Ceci néçessite une prise en charge pluridisciplinaire: ORL, pneumologue, allergologue, chirurgien maxillofacial, neurologue,  chirurgien dentiste et orthodontiste doivent travailler en collaboration.

Les Moyens thérapeutiques utilisés:

Chez l'enfant:

  • Ablation des amygdales et végétations , traitement d'une rhinite allergique avec muqueuse nasale gonflée ( ORL)
  • Traitement des allergies: qui font gonfler en premier la muqueuse nasale trés sensible , le nez se bouche , la respiration devient buccale , l'enfant ronfle et peut faire des apnées (allergologue).
  • Elargissement du palais et donc du plancher des fosses nasales par un appareillage orthodontique (disjoncteur) afin de favoriser une respiration nasale (orthodontiste).
  • Stimulation de la croissance de la machoire inférieure à l'aide d'appareillage d'orthopédie (PUL) pour dégager le passage de l'air au niveau des voies aériennes supérieures (orthodontiste).

Chez l'adulte:

Le nombre d'apnées, hypopnées, de micro éveils ayant été quantifié grâce à l'examen du sommeil , le traitement le plus approprié va pouvoir être choisi:

  • Indice d'apnée élevé:

Un appareil pousse de l'air dans un masque posé sur le nez du patient ( CPAP).

Dans certain cas une chirurgie du voile du palais,du nez ou des machoires est indiquée (ORL ou chirurgien maxillofacial).

  • Indice d'apnée modéré:

Une orthèse d'avancée mandibulaire (OAM: appareil constitué par 2 gouttières reliées entre elles)  positionne la machoire inférieure et la base de la langue en avant pendant le sommeil et augmente ainsi le calibre des voies aériennes supérieures pour faciliter le passage de l'air et diminuer ainsi les ronflements et les apnées.

LES ORTHESES D'AVANCEE MANDIBULAIRE:

  • Elles sont prescrites par le médecin du sommeil ( pneumologue ou ORL) aprés réalisation d'une polygraphie ventilatoire ou d'une polysomnographie.
  • L'orthodontiste devra évaluer si le patient est apte a porter une Orthèse:
  • Nombre de dents suffisant
  • Bonne possibilité de propulsion 
  • Etat  dentaire satisfaisant ( examen radiologique réalisé)
  • Bon état des tissu de soutien des dents
  • Absence de grosse pathologie articulaire

Tout traitement bucco dentaire doit être réalisé avant la prise d'empreinte: 

  • le patient sera donc si nécessaire redirigé vers son chirurgien dentiste traitant pour réaliser tous les soins nécessaires avant la pose de l'orthèse.
  • L'orthodontiste une fois les soins terminés :
  • réalisera la prise d'empreinte , et les mesures de propulsion mandibulaire.
  • enverra l'empreinte au laboratoire de prothése avec la copie de la DEP effectuée par le médecin du sommeil.
  • recevra à son cabinet l'orthèse accompagnée de la feuille de remboursement et la facture destinée au patient .
  • réalisera la pose de l'orthèse et ses réglages successifs.
  • renverra le patient chez le médecin precripteur , à la fin des réglages pour que l'efficacité de l'orthèse soit évaluée au cours d'un nouvel examen du sommeil.
  • Le medecin (pneumologue ou ORL) jugera si l'orthèse est suffisament éfficace pour être portée par le patient.
  • Après six mois de port de l'orthèse un rendez-vous de controle a lieu chez l'orthodontiste.

 

Le travail de l'orthodontiste n'est pas pris en charge par les caisses d'assurance maladie, un devis sera remis au patient avant de commencer les soins pour qu'il le soumette à sa mutuelle.

 

 

L' apnée du sommeil chez l'enfant